L’amiante a provoqué de nombreux cancers entre 2001 et 2006

L’étude réalisée par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), se basant sur 11000 cas de cancer entre 2001 et 2016, fait ressortir que l’amiante est responsable de 42 % des cas de cancers professionnels étudiés ; suivent ensuite les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), incriminés dans 6,5 % des cas.

Ces maladies surviennent majoritairement dans les secteurs des travaux de construction spécialisés (16,2 %), de la métallurgie (6,1 %), et du commerce et réparation d’automobiles et de motocycles (5,2 %).